fbpx

Le yoga Iyengar

Le yoga de l’assiduité, de la discipline et de la rigueur.

CETTE MÉTHODE PORTE LE NOM DE SON CONCEPTEUR :
BELUR KRISHNAMACHAR SUNDARARAJA IYENGAR
.

SA VIE EST UNE LÉGENDE, PORTEUSE D’ESPOIR POUR TOUS.

ENFANT CHÉTIF, IL VÉCUT DANS UNE FAMILLE MODESTE AU SUD DE L’INDE.
IL PERDIT SON PÈRE À l’AGE de 9 ANS. MALADE CHRONIQUE, il devait RESTER ALLONGÉ. IL N’A pas PU ALLER À L’ÉCOLE COMME LES AUTRES ENFANTS DE SON ÂGE.

En 1934, le destin de BKS Iyengar l’appelle. Shriman Tirumalai Krishnamacharya, son beau-frère, lui propose de venir dans son école de yoga à Mysore, pour l’initier, dans le but de l’aider à améliorer sa santé

A partir de ce jour, BKS Iyengar consacrera le reste de son existence au yoga.

Puis, Shriman l’envoya à Pune, près de Bombay pour devenir professeur de yoga.
B.K.S. Iyengar y arriva seul, sans famille, sans connaissances, sans repères, avec comme seuls « bagages » sa connaissance stricte des Asanas.

Il s’est enraciné à cet endroit où son œuvre et sa générosité ont rayonné pendant presque 80 ans et fait le tour de la planète. L’institut de yoga qu’il y a créé lui succède.

Je m’y suis rendue en 2016.  Le monde entier y vient, comme pour capter l’énergie de B.K.S. Iyengar, palpable dans chaque endroit de ce lieu. J’ai eu l’extraordinaire chance de suivre l’enseignement de sa petite fille. Ce fut une expérience inoubliable.

Le yoga Iyengar est basé sur la pratique approfondie des Asanas (les postures de yoga) et du pranayama (la respiration yogique).

Après avoir étudié plus de 200 Asanas classiques et 14 types différents de pranayama, B.K.S. Iyengar les a synthétisés et ordonnés en ordre de difficulté croissante, pour permettre au novice une progression graduelle en fonction de son niveau.

« L’Asana est la parfaite fermeté du corps et stabilité du mental avec la bienveillance de l’esprit. Chaque Asana doit remplir cinq fonctions : conative, cognitive, mentale, intellectuelle et spirituelle. Lorsque toutes ses fonctions fusionnent dans l’Asana, alors un état de joie pure est ressenti en même temps dans les cellules du corps et dans le mental. Le corps, le mental et l’âme sont unis. » 

BKS Iyengar.

La méthode Iyengar

  1. L’attention portée sur l’alignement des différentes parties du corps dans l’espace
  2. L’organisation des postures en « séquences»
  3. L’emploi de supports (sangles, briques, couvertures, chaises, cordes…),
    parties intégrantes de ce procédé que BKS Iyengar mit au point pour lui-même
    suite à un accident de scooter, où il se blessa à la colonne vertébrale.
    Son corps, qu’il décrivait comme « un outil lui permettant de découvrir l’immensité de l’univers du Yoga », avait alors besoin d’être aidé.
    Son ingéniosité n’avait d’égale que sa bienveillance.
elementum felis mattis Praesent sed libero ut ultricies risus